Monitrice de couture

 

A la fois enseignant technique et travailleur social, le moniteur d’atelier travaille au sein d’une équipe pluri-professionnelle et d’un réseau socio-économique.  Cette profession requiert, outre des compétences techniques, des qualités d’écoute, d’analyse, de disponibilité, et l’envie de transmettre les savoirs et les savoir-faire d’une profession manuelle. Le moniteur d’atelier doit également être prêt à travailler en équipe

Ses missions

  • La transmission d’un savoir professionnel technique ; il est à ce titre responsable de l’encadrement des personnes placées sous sa responsabilité; il doit veiller à leur présence, leur intégrité physique et à leur comportement.
  • L’accompagnement et le soutien des personnes encadrées: le rôle d’intervenant social consiste à favoriser, en adaptant le poste de travail aux capacités de chacun de façon à favoriser leur autonomie  et le développement maximal de ses potentialités
  • Il participe également à l’élaboration d’un projet personnel  et à la réalisation de ce projet par le biais d’actions de soutien individualisées 
    .

Formation

La formation est ouverte aux moniteurs d’atelier en situation d’emploi ainsi qu’aux titulaires soit d’un CAP + 7 années d’expérience professionnelle soit d’un BEP + 5 années d’expérience professionnelle (dans les deux cas, dans un métier de base en rapport avec la formation initiale), même s’ils sont demandeurs d’emploi.
Les candidats sont recrutés après entretien avec une commission d’admission.D’une durée de 320 heures d’enseignements théoriques réparties sur une année, elle s’effectue en cours d’emploi à raison d’un certain nombre de regroupements, le plus souvent d’une semaine, dans les centres de formation .Elle aboutit, par le biais d’une soutenance orale devant un jury, à la délivrance du CQFMA (certificat de qualification aux fonctions de moniteur d’atelier) diplôme de niveau V (BEP, CAP).